Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Une dernière prière - Commentaires

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Dr. House FAN Index du Forum -> Salle d'examen -> Fanfics -> NC-17 -> Commentaires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Numéro 13
Treize Addict

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 367
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle
Personnage(s) préféré(s): Numéro 13 ! Et House !
Episode(s) préféré(s): 401, 407, 416, 718
Ships: Foreteen, Wamber, Treizron

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 16:20 (2015)    Sujet du message: Une dernière prière - Commentaires Répondre en citant

Dans ce topic, vous pouvez commenter librement ma fanfiction, qui se trouve ICI.

===============
« [...] Dans la nuit épaisse qui nous entoure, est-il une lueur que nous puissions repousser ? Au milieu du torrent qui nous entraîne, est-il une branche à laquelle nous osions refuser de nous retenir ? » Benjamin Constant, Adolphe
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 16:20 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ILuvCuddy
Cuddy Addict

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2011
Messages: 2 380
Localisation: Charenton
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval
Personnage(s) préféré(s): Amber Volakis, Lisa Cuddy
Episode(s) préféré(s): 120, 224, 312, 416,
Ships: Houcy, Wamber, Huddy

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 22:38 (2015)    Sujet du message: Une dernière prière - Commentaires Répondre en citant

Bonsoir, Numéro 13 !

Tout d'abord, félicitations pour avoir dit à ton censeur intérieur de la fermer et d'avoir écrit.

Eh bien, voilà une fic roborative. Extrêmement riche et chargée. Je ne sais pas si c'est une coïncidence, mais ta fic partage formellement beaucoup de points communs avec ma fic Hameron : dialogue à deux parties rapide et cinglant, visiteur mentant sur son but original et tentant d'influencer positivement son interlocuteur, inversion du rapport de force, fusion charnelle finale... et quelques détails comme le film X ou la taille de soutien gorge. Je ressens comme un honneur que tu aies voulu jouer sur un terrain analogue au mien... donc pour cela, merci.

Alors, on retrouve dans ta fic toutes tes capacités d'analyste que j'adore : dissection au micropoil des personnages. Je pourrais proposer un titre alla Woody Allen : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Thirteen et Cameron sans jamais oser le demander. Ah oui, maintenant, on sait tout sur tout sur elles. ^^ Je salue d'ailleurs l'originalité de choisir ce duo féminin, un ship non canonique, mais qui a été source de bien des fantasmes chez les fans (moi inclus, normal j'suis un mec, j'adore quand deux poulettes se roulent des galoches). Bon, tu dois pour cela modifier la sexualité de Cameron, hetero pur jus, mais pourquoi pas : une fic, c'est aussi s'amuser avec ce qu'on a.

Ensuite, tu adoptes un style, certes voisin du mien, mais avec une différence fondamentale : tu assumes totalement la cérébralité et la sophistication psychologique de tes dialogues (Sorkin saura qui employer pour sa prochaine série Razz). Tu vas jusqu'au bout de tes idées, et c'est une qualité rare que d'oser aller jusqu'au bout de sa démarche. Tu utilises un vocabulaire prolixe et étendu, très foisonnant, c'est un plaisir de lire des phrases aussi bien tournées. J'ai bien aimé les échanges de piques entre les deux docs, c'était amusant.

Tu es virtuose dans ton style, en fait trop. Je crois que sans que ce soit conscient, tu as curieusement reproduit le même défaut que moi, et qui est un défaut qui arrive chez les meilleurs scénaristes (Steven Moffat, Joss Whedon...) : noyer le lecteur sous une richesse qui s'effondre sous son poids. A force de nous éblouir de tournures soutenues, la cécité n'est pas loin. A force de tournures brillantes, il y a de la lourdeur à la lecture. Un lecteur préfère toujours les phrases courtes et concises. On est pas loin d'un réussi essai scientifico-psychologico-anthropologique sur Cameron et Thirteen, mais dans le cadre d'une fiction, à l'écriture plus fluide, je suis moins enthousiaste. Fluidité, c'est le maître mot. Mettre des phrases compliquées, ça joue contre toi à la longue.

Pour un premier essai, tu montres d'étonnantes qualités. Mais est-ce que tu as voulu jouer à la virtuose ? J'en ai eu l'impression : tu commences le récit immédiatement par un tourbillon frénétique, tu veux entrer tout de suite dans ta farandole endiablée. La virtuosité, c'est génial, mais elle occupe le rôle principal dans ta fic, du coup, j'ai trouvé ta fic parfois lourde. Pas de miracle, faut aligner des kilomètres de mots pour arriver à être virtuose ET subtil. On y arrivera un jour tous les deux, on y arrivera, promis.
D'ailleurs, les jeunes génies ont souvent cette volonté de rentrer dans le lard : Je prends des exemples de musiciens classiques, car c'est ce que je connais : si tu prends la 1re symphonie de Dvorak, composée par un jeunot de 24 ans tout fougueux et enthousiaste, eh bien, on a une symphonie éruptive, bourrine; spectaculaire, un énorme bloc solide vif, brut. La 1re symphonie de Mendelssohn (faite à 15 ans !) bout d'une ardeur juvénile et rentre-dedans. La 1re de Saint-Saens (17 ans, ton âge !), c'est un déploiement allègre et tourbillonnant. Et ce sont trois symphonies certes pas subtiles, pas mûres, mais jouissives à entendre. Tu vois, tu suis les traces des plus grands !

J'espère vraiment que tu vas continuer à écrire. J'ai rarement vu une femme de 18 ans écrire avec autant de brio. Tu accordes beaucoup de soin aux personnages, ce que nombre d'écrivaillons ne réussiront jamais à faire. Grande qualité des dialogues. J'espère que tu es consciente que ta virtuosité naturelle dans l'écriture ne doit pas être l'essentiel, mais seulement la "décoration" - une leçon que je n'ai apprise qu'après mes trois fics. Je garde le meilleur pour la fin : tu décris merveilleusement les scènes d'amour. Un point sur lequel tu m'écrases largement. C'était brûlant, érotique, chaud, exaltant. C'était un vrai délice de lire cette étreinte somptueuse (du vécu ? Mr. Green).

BRAVISSIMO NUMERO 13 !!!

P.S : Je te pique l'expression "vierge byzantine", c'est une super trouvaille !



EDIT : Je pense que mon petit avis est un peu long à la lecture. Mon rêve est d'être aussi concis et exact que mon idole Jenna Maroney, la reine des critiques constructives :

https://www.youtube.com/watch?v=WEnLaCyGk1Q
===============
Qui pisse à contrevent se rince les dents. (proverbe chinois)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Numéro 13
Treize Addict

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 367
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle
Personnage(s) préféré(s): Numéro 13 ! Et House !
Episode(s) préféré(s): 401, 407, 416, 718
Ships: Foreteen, Wamber, Treizron

MessagePosté le: Mar 1 Sep - 09:01 (2015)    Sujet du message: Une dernière prière - Commentaires Répondre en citant

Je te remercie de tout cœur d'avoir pris le temps de lire et de critiquer mon premier écrit ! Ça me fait très plaisir ^^ Je vais répondre point par point à ta critique.

ILuvCuddy a écrit:
Bonsoir, Numéro 13 !

Tout d'abord, félicitations pour avoir dit à ton censeur intérieur de la fermer et d'avoir écrit.

Eh bien, voilà une fic roborative. Extrêmement riche et chargée. Je ne sais pas si c'est une coïncidence, mais ta fic partage formellement beaucoup de points communs avec ma fic Hameron : dialogue à deux parties rapide et cinglant, visiteur mentant sur son but original et tentant d'influencer positivement son interlocuteur, inversion du rapport de force, fusion charnelle finale... et quelques détails comme le film X ou la taille de soutien gorge. Je ressens comme un honneur que tu aies voulu jouer sur un terrain analogue au mien... donc pour cela, merci.


Oui, j'ai enfin réussi à museler mon tyran intérieur, ce qui m'a valu une joute verbale avec l'un de mes adversaires les plus coriaces : en l’occurrence moi-même ! On est tous le diable de quelqu'un en ce bas monde, et la situation est d'autant plus corsée quand ce quelqu'un, c'est vous-même Mr. Green
Bref, trêve de brève de comptoir entre la poire et le fromage (et entre deux ivrognes qui chantent la Madelon en rotant tout en piochant allègrement dans un saladier de cacahouètes rempli d'urine), j'ai toujours puisé mon inspiration à la source du comique de situation : un visiteur inopportun, un témoin (ou un micro !) caché, une orgie cérébrale masturbatoire... ou parfois sans le côté cérébral Mr. Green Je tiens à te rassurer, je n'ai pas écrit ma fic dans l'espoir de calquer la tienne au mot près (ou tout du moins dans la forme), mais je suis cependant flattée que tu me considères comme ton égal (ou bien comme une concurrente potentielle ? héhé) en ce domaine, car j'admire toujours autant tes dons pour l'écriture ! En réalité, mes influences sont principalement le théâtre de Molière et ses comiques de gestes et de situation inépuisables, teintés de satires sociales souvent délicieuses. J'admire aussi beaucoup le bric-à-brac langagier de Raymond Queneau et sa remise au goût du jour du palimpseste littéraire, qui est un concept que j'aime utiliser lorsque j'écris.

ILuvCuddy a écrit:
Alors, on retrouve dans ta fic toutes tes capacités d'analyste que j'adore : dissection au micropoil des personnages. Je pourrais proposer un titre alla Woody Allen : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Thirteen et Cameron sans jamais oser le demander. Ah oui, maintenant, on sait tout sur tout sur elles. ^^ Je salue d'ailleurs l'originalité de choisir ce duo féminin, un ship non canonique, mais qui a été source de bien des fantasmes chez les fans (moi inclus, normal j'suis un mec, j'adore quand deux poulettes se roulent des galoches). Bon, tu dois pour cela modifier la sexualité de Cameron, hetero pur jus, mais pourquoi pas : une fic, c'est aussi s'amuser avec ce qu'on a.


Je suis vraiment ravie de ce compliment, car mon principal souci lorsque j'écris est de bien disséquer les personnages, de vider leurs tripes sur la table et de bien les mélanger pour en tirer le meilleur jus possible. Je tenais à filer la métaphore bouchère, même si ça devient un peu dégueulasse x) J'ai pour but d'être exhaustive dans le traitement psychologique des personnages, ce qui me joue d'ailleurs bien des tours, notamment concernant la légèreté du style d'écriture, comme tu l'as très justement remarqué.
J'ai toujours été attirée par ce duo, car il n'est pas conventionnel. Il ne tombe pas dans le cliché des ships à l'eau de rose, et n'est quand même pas entièrement emprisonné dans le carcan du oh-mon-dieu-deux-lesbiennes-super-canons-en-pleine-action-c'est-le-paradis (je dis bien pas entièrement Mr. Green tu sais, être une fille n'exclut pas un fantasme de ce type, même si c'est prêcher pour ma paroisse que de mettre en avant un tel couple !)
C'est drôle, je n'ai jamais vu Cameron comme une "hétéro pur jus", j'aurais plutôt dit du 80/20... voire du 70/30 Mr. Green

ILuvCuddy a écrit:
Ensuite, tu adoptes un style, certes voisin du mien, mais avec une différence fondamentale : tu assumes totalement la cérébralité et la sophistication psychologique de tes dialogues (Sorkin saura qui employer pour sa prochaine série Razz). Tu vas jusqu'au bout de tes idées, et c'est une qualité rare que d'oser aller jusqu'au bout de sa démarche. Tu utilises un vocabulaire prolixe et étendu, très foisonnant, c'est un plaisir de lire des phrases aussi bien tournées. J'ai bien aimé les échanges de piques entre les deux docs, c'était amusant.


Je suis également flattée par ce compliment, car à dire vrai, je me plais à utiliser une rhétorique malléable à souhait et plutôt sophistiquée, sans pour autant tomber dans un académisme stérile ou des brèves de comptoir sans intérêt (du moins je l'espère ! Sinon, je n'ai plus qu'à aller rejoindre les deux pochtrons du bar et leurs cacahouètes). J'enverrais un courrier à Sorkin si il n'est pas demandeur de mes services ^^ Ton avis sur ma rhétorique compte beaucoup, puisque je sais que tu entretiens des dialogues riches et d'un haut intérêt psychologique. Pour le côté amusant du hérisson (les piques si tu préfères), je pense que tu me dépasses largement en la matière ; je trouve que ton persiflage est plus aiguisé et moins lourd que le mien, la faute au langage sophistiqué dont je suis si friande !

ILuvCuddy a écrit:
Tu es virtuose dans ton style, en fait trop. Je crois que sans que ce soit conscient, tu as curieusement reproduit le même défaut que moi, et qui est un défaut qui arrive chez les meilleurs scénaristes (Steven Moffat, Joss Whedon...) : noyer le lecteur sous une richesse qui s'effondre sous son poids. A force de nous éblouir de tournures soutenues, la cécité n'est pas loin. A force de tournures brillantes, il y a de la lourdeur à la lecture. Un lecteur préfère toujours les phrases courtes et concises. On est pas loin d'un réussi essai scientifico-psychologico-anthropologique sur Cameron et Thirteen, mais dans le cadre d'une fiction, à l'écriture plus fluide, je suis moins enthousiaste. Fluidité, c'est le maître mot. Mettre des phrases compliquées, ça joue contre toi à la longue.


Je partage entièrement ton avis. J'ai eu cette impression en écrivant ma fic, et elle s'est confirmée lorsque je l'ai relue. J'avais déjà évoqué ce défaut avec toi, et il est vrai qu'il peut s'avérer handicapant dans le cadre d'une simple fiction qui fait avant tout office de divertissement. Du moment que je ne nage pas dans le même fleuve que BHL (noooooon pitiééééé dead ) et son bazar pseudo-philosophico-socio-politico-économico-etc...
Je suivrais tes conseils avec application, et comme le dit si bien l'adage : "La répétition est mère de l'étude" ! A force d'écrire, mon style deviendra plus épuré.

ILuvCuddy a écrit:
Pour un premier essai, tu montres d'étonnantes qualités. Mais est-ce que tu as voulu jouer à la virtuose ? J'en ai eu l'impression : tu commences le récit immédiatement par un tourbillon frénétique, tu veux entrer tout de suite dans ta farandole endiablée. La virtuosité, c'est génial, mais elle occupe le rôle principal dans ta fic, du coup, j'ai trouvé ta fic parfois lourde. Pas de miracle, faut aligner des kilomètres de mots pour arriver à être virtuose ET subtil. On y arrivera un jour tous les deux, on y arrivera, promis.
D'ailleurs, les jeunes génies ont souvent cette volonté de rentrer dans le lard : Je prends des exemples de musiciens classiques, car c'est ce que je connais : si tu prends la 1re symphonie de Dvorak, composée par un jeunot de 24 ans tout fougueux et enthousiaste, eh bien, on a une symphonie éruptive, bourrine; spectaculaire, un énorme bloc solide vif, brut. La 1re symphonie de Mendelssohn (faite à 15 ans !) bout d'une ardeur juvénile et rentre-dedans. La 1re de Saint-Saens (17 ans, ton âge !), c'est un déploiement allègre et tourbillonnant. Et ce sont trois symphonies certes pas subtiles, pas mûres, mais jouissives à entendre. Tu vois, tu suis les traces des plus grands !


"Je te fais cette promesse, John. Si les ricains perdent cette foutue guerre, et si tu y restes, j'irais veiller sur ton gamin et sur ta femme dans ta ferme du Kansas. Tu te souviens, John, quand on s'est rencontré, sur ce terrain de baseball ? J'ai juré que j'tabandonnerais jamais, et ben tu vois, j'te l'jure à nouveau." Ça, c'était ma réponse à ton "on y arrivera, promis", qui a déclenché en moi une inspiration soudaine pour la rhétorique toute nietzschéenne des films de guerre américains.
Tes comparaisons sont bien flatteuses, et je t'en remercie. Tu sais trouver les mots qu'il faut pour transformer les défauts des gens en qualités latentes qui ne demandent qu'à éclore. Tu sais apprécier quelqu'un pour ce qu'il est, et ça c'est important !

ILuvCuddy a écrit:
J'espère vraiment que tu vas continuer à écrire. J'ai rarement vu une femme de 18 ans écrire avec autant de brio. Tu accordes beaucoup de soin aux personnages, ce que nombre d'écrivaillons ne réussiront jamais à faire. Grande qualité des dialogues. J'espère que tu es consciente que ta virtuosité naturelle dans l'écriture ne doit pas être l'essentiel, mais seulement la "décoration" - une leçon que je n'ai apprise qu'après mes trois fics. Je garde le meilleur pour la fin : tu décris merveilleusement les scènes d'amour. Un point sur lequel tu m'écrases largement. C'était brûlant, érotique, chaud, exaltant. C'était un vrai délice de lire cette étreinte somptueuse (du vécu ? Mr. Green).

BRAVISSIMO NUMERO 13 !!!

P.S : Je te pique l'expression "vierge byzantine", c'est une super trouvaille !



EDIT : Je pense que mon petit avis est un peu long à la lecture. Mon rêve est d'être aussi concis et exact que mon idole Jenna Maroney, la reine des critiques constructives :

https://www.youtube.com/watch?v=WEnLaCyGk1Q


Je te remercie également pour ta petite synthèse, précise et agréable à lire, qui m'aidera très certainement à progresser ! Je suis soulagée que la scène finale t'ait plu, j'avais pour grande peur de ne pas être assez subtile, ou, a contrario, d'être trop fleur-bleue... Bref, de ne pas trouver le bon tempo pour battre la mesure ! C'était exactement tout ce que je désirais : que ce soit brûlant, érotique, chaud, exaltant. Je suis ravie que tu te sois régalé, malheureusement... personne ne m'a encore déflorée (sans mauvais jeu de mot avec mon prénom... quoique... Mr. Green )

La vidéo m'a fait beaucoup rire, je l'ai regardée trois fois ! Ça c'est de l'esprit de synthèse ! Clair, précis, brut... Du grand art !
===============
« [...] Dans la nuit épaisse qui nous entoure, est-il une lueur que nous puissions repousser ? Au milieu du torrent qui nous entraîne, est-il une branche à laquelle nous osions refuser de nous retenir ? » Benjamin Constant, Adolphe
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:51 (2016)    Sujet du message: Une dernière prière - Commentaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Dr. House FAN Index du Forum -> Salle d'examen -> Fanfics -> NC-17 -> Commentaires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group | Traduction par : phpBB-fr.com

TOUS DROITS RESERVES http://dr-house.xooit.tv © 2007-2010 Forum Dr. House FAN